anti calcaire : conseils & guide d’achat

Une piscine demande entretien et vigilance et pour en profiter au mieux, vous devez surveiller beaucoup de paramètres pour une eau et un revêtement en bonne santé.

L’un d’entre eux est un ennemi sournois : la dureté de l’eau, qui, plus elle est élevée est synonyme de calcaire.

Pour l’humain comme pour votre bassin, il ne faut pas le laisser s’installer.

Qu’est-ce que le calcaire ?

Le calcaire est une substance minérale composée de carbonates de calcium et de magnésium, c’est l’excès de calcium qui amène le calcaire et donne à l’eau sa dureté.

La dureté de l’eau se calcule en Th (titre hydrotimétrique), si vous résidez dans une région où le Th est supérieur à 20, vous devez absolument prendre avec sérieux ce paramètre, inférieur à 15, l’eau est considérée comme douce, vous rencontrerez donc moins de risques que votre piscine soit touchée par ce fléau.

Malgré tout, il est conseillé de mettre un anti calcaire dès la mise en eau de votre piscine pour plus de prévention et d’en assurer une surveillance régulière.

Avec le temps, s’il n’est pas éliminé le calcaire forme des résidus plus ou moins épais qui se déposent et sont de plus en plus difficiles à éliminer, c’est ce qu’on appelle le tartre.

Les effets du calcaire sur votre piscine et l’importance d’un anticalcaire

Une eau trop dure, contenant donc trop de calcaire n’aura pas d’effets néfastes si vous la buvez, en revanche, elle assèchera la peau, ce qui pourra entraîner des démangeaisons, des irritations, voire de l’eczéma ou encore du psoriasis.

Si vous ne traitez pas assez rapidement la présence de calcaire, sur le long terme, il se déposera sur les parois de vos bassins s’insinuera dans vos équipements et formera du tartre, l’eau deviendra trouble est des dépôts gris ou blanchâtres viendront se déposer à tous les niveaux.

Non seulement votre piscine ne donnera plus envie d’aller s’y baigner, mais en plus ces dépôts font favoriser le développement des algues et l’apparition d’impuretés en tous genres.

Le pire peut se produire dans votre système de filtration qui va s’entartrer au fil du temps si vous ne faites pas attention à la dureté de votre eau et ainsi empêcher le bon fonctionnement du filtre de votre piscine et là, les dépenses ne seront plus les mêmes.

De plus, la présence de trop de calcaire fait également s’évaporer l’eau.

Toutes ces raisons font qu’il est donc fortement recommandé d’installer un adoucisseur d’eau en amont si l’eau de votre piscine est trop « dure ».

Comment savoir si sa piscine a trop de calcaire

Pour savoir si votre piscine a trop de calcaire, il faut donc tester la dureté de l’eau. Un test simple à réaliser pour savoir d’emblée si votre eau est plus dure que douce est de vous laver les mains avec un pain de savon, moins le savon mousse, plus l’eau est dure ou calcaire.

Ceci dit, vous ne vous laverez pas les mains dans votre piscine, mais ce petit test pour donnera déjà une idée de ce à quoi les résultats de vos investigations vous mèneront.

Plus sérieusement, pour mesurer le Th de l’eau de votre piscine, il vous suffit d’utiliser des bandes à indicateurs colorimétriques, qui détermineront la concentration en carbonate de calcium et de magnésium : donc en calcaire.

Idéalement, le Th préconisé en général pour l’eau de votre piscine doit se situer entre 10 °F et 20 °F. Il vous faudra adapter votre traitement en fonction de ce paramètre.

Avant d’envisager un traitement anticalcaire pour votre eau, penser également à vérifier la température de l’eau. En effet, une eau trop chaude, même si la baignade y est plus agréable, favorise l’apparition du calcaire.

Par ailleurs, il est préconisé de procéder à 3 traitements anticalcaires minimum par an et de bien frotter les parois de votre bassin lors de ce traitement : à la mise en eau, à la mi-saison et avant l’hivernage. Le premier à la mise en service de la piscine, le suivant à la mi-saison, et enfin le dernier avant de mettre la piscine en hivernage.

Si vous voyez des tâches se former sur les parois et/ou dans le fond de votre bassin or ces périodes de traitements, vous pouvez bien évidemment remettre du produit anticalcaire et bien enlever le calcaire du carrelage de votre piscine avec une brosse pour cet usage.

Dosage de l’anti calcaire pour piscine

Le dosage peut varier selon de multiples paramètres, si vous mélangez par exemple un anticalcaire avec un anti algues, faites attention à bien lire les étiquettes et surtout à bien connaître le volume d’eau contenu dans votre piscine.

Pour rappel, pour calculer le volume d’eau d’un bassin rectangulaire, il vous faut, la profondeur moyenne (profondeur maximum + profondeur minimum divisée par 2), la largeur et la longueur. Ensuite, il vous suffit multiplier ces trois données : pour une piscine de 8 m de long x 4 m de large x 1.50 m de profondeur moyenne, à savoir 48 m 3.

Généralement, il est recommandé de doser 15 ml/m3 d’eau pour une dureté de l’eau inférieure ou égale à 35 °F et 20 ml/m3 d’eau pour une dureté supérieure. Pour notre exemple, si notre piscine a un Th de 15 °F, il vous faudra, pour un traitement anticalcaire efficace compter utiliser 720 ml de produit soit à peine un litre.

Ensuite, il conviendra de le répartir sur plusieurs endroits, idéalement devant les buses de refoulement. Vous n’oublierez pas d’ajouter également votre anticalcaire à chaque apport d’eau, selon la dureté de l’eau ces 15 à 20 ml pour 1 m3.

Comment enlever le calcaire au fond de la piscine

La première chose à faire est de contrôler si c’est bien du calcaire et non du sable ou de l’argile, les traces peuvent être trompeuses. Pour ce faire, prendre un peu de dépôt et avec beaucoup de précautions (gants, se protéger la bouche) ajouter quelques gouttes d’acide chlorhydrique. Si au contact de l’acide il y a vapeur de gaz ou mousse, c’est bien du calcaire et pour tout vous dire, il est assez difficile de s’en débarrasser s’il est bien installé comme très facile si cela débute tout juste.

Ensuite il y a deux solutions : le nettoyage à vide ou avec une piscine en eau selon la quantité observée de calcaire et le TH et/ou pH de l’eau.

Si la situation est catastrophique, il est peut-être plus judicieux de changer toute l’eau, car si le calcaire est déjà au fond de la piscine, il y a fort à parier qu’il est présent un peu partout, y compris dans le matériel.

Vider sa piscine et traiter le calcaire avec du vinaigre blanc est sans danger et peu onéreux, mais ensuite c’est vrai, il faut tout recommencer et remettre en eau, ce qui peut revenir à cher au final. Sinon, s’équiper d’une brosse spéciale piscine et frotter sous l’eau, si la surface à traiter n’est pas trop large, même comme cela ce n’est pas certain que cela fonctionne bien.

La meilleure solution, mais la plus longue, est de faire l’acquisition d’un anticalcaire et de filtrer l’eau, avec un peu de patience tout partira sans vider l’eau de votre bassin et sans s’épuiser à frotter.

Notre sélection d’anticalcaires pour piscine pas chers

Nous avons fait pour vous le tour des magasins et d’Internet pour vous trouver l’anticalcaire le moins onéreux, tout en respectant quelques critères essentiels : le produit doit convenir à tout type de revêtement (liner, peinture, carrelage, enduit...), ainsi qu’aux piscines traitées à l’électrolyse ou au chlore. Il ne doit pas modifier le pH de l’eau.

Notre choix s’est porté sur les produits présentés par le site Amazon qui présente des stabilisants variés et d’un prix très correct.

OCEDIS – Anticalcaire : sous forme liquide d’une contenance d’un litre à titre préventif c’est un produit simple d’utilisation et sans danger.

Le HTH : il prévient l’incrustation de minéraux sur les revêtements des piscines et la formation de tartre. Il est sans phosphates, il réduite le tartre et évite l’apparition des algues. C’est un excellent produit à titre préventif comme en cas de traitement impromptu.

Le Blue Tech : marque reconnue pour l’entretien des piscines, elle vend des produits écoresponsables, sous forme de liquide ou de poudre très pratique pour l’utilisateur et soucieuse de l’environnement.

Prix de l’anti calcaire pour piscine : attention à la contenance

Nous l’avons vu, parfois il ne faut qu’à peine un litre de produit pour traiter l’eau, ne vous faites donc pas attraper par les bidons de trop grande contenance qui ne vous serviront sans doute pas vraiment.

Sauf si vous avez plus d’un bassin ou un bassin olympique ! Pensez à n’acheter qu’une contenance de 2 litres maximum. Ou des bidons hermétiquement clos et parfaitement étanches pour une bonne conservation du produit, si le prix est particulièrement intéressant.

Traiter votre eau à titre préventif c’est bien, mais parfois, le calcaire s’installe malgré tout. Peut-être parce que vous ne vous êtes pas servi de votre bassin depuis de nombreux mois par exemple.

Le préventif n’a pas été bien effectué et maintenant il faut envisager de tout nettoyer.

Où acheter de l’anti calcaire pour piscine pas cher ?

Dans les magasins spécialisés vous trouverez par exemple de l’anticalcaire piscine chez Leroy Merlin, ou Castorama.

Chez des piscinistes bien entendu, mais à des tarifs plus ou moins élevés.

Sur Internet enfin. Sur Amazon, nous vous en avons sélectionné trois qui nous semble convenir à tout budget et peuvent servir aussi bien en entretien qu’en traitement suite à la survenance de dépôts non prévus.

● OCEDIS – Anticalcaire : 10 euros le litre.

● Le HTH : 15,90 euros le litre.

● Le Blue Tech : produit haut de gamme à 20,16 euros les 500 ml.


Les pages qui pourraient vous intéresser :
Robots
Skimmer
Chlore
Brome
Sel
Algicide
Liner