Sécurité de votre piscine

De nombreux foyers possèdent une piscine. Bien que celle-ci soit appréciée par les petits et les grands, lors de fortes chaleurs par exemple, il n'en reste pas moins qu'elle peut être un véritable danger si l'on ne met pas toutes les dispositions en place. Notre guide complet devrait pouvoir vous indiquer comment sécuriser au mieux votre piscine.

Les dangers d'une piscine

Si la noyade est la première chose à laquelle nous pensons lorsque l'on parle de dangers d'une piscine. En effet, la noyade fait partie des gros risques que nous pouvons encourir. Nous parlons de noyade quand les poumons se remplissent peu à peu d'eau et qu'il n'est plus possible de respirer. Cela provoque ensuite un arrêt cardiaque et la personne souffrante finit par trouver la mort. La noyade est très courante si des dispositions ne sont pas mises en place.

Parmi les autres dangers, nous retrouvons l'hydrocution, les mycoses ainsi que les verrues. L'hydrocution survient lorsque le corps change brutalement de température. Par exemple, si vous plongez dans une eau froide après un bain de soleil long et chaud, vous risquez de provoquer une hydrocution. Votre corps ne sera pas habitué à la nouvelle température et le choc sera brutal pour lui.

Enfin, concernant les mycoses et les verrues, ces dangers sont moins graves mais peuvent être assez douloureux. La verrue apparaît à cause d'un virus transmissible et surtout contagieux en milieu humide. Il est conseillé de se la faire enlever avant de se rendre à la piscine ou d'éviter de marcher pieds nus à la piscine. La mycose, quant à elle, peut être attrapée sur tout le corps. Il est indispensable de se rendre dans une piscine (publique ou privée) dès lors que nous avons une bonne hygiène de vie.

Ce que dit la loi sur la sécurité des piscines

Dans la loi, voici ce qui est inscrit dans le chapitre sécurité des piscines :

« Art. L. 128-1. - À compter du 1er janvier 2004, les piscines enterrées non closes privatives à usage individuel ou collectif doivent être pourvues d'un dispositif de sécurité normalisé visant à prévenir le risque de noyade. »

Les piscines privées sont soumises à bien plus de réglementation que nous pourrions le penser. Car même si les dangers peuvent être encourus par notre famille ou notre entourage, il est indispensable de savoir qu'une personne étrangère rencontrant un problème dans votre piscine vous engage personnellement.

En partant de ce constat et surtout des risques encourus par de jeunes enfants par exemple, la loi appelle à la vigilance des propriétaires de piscine en leur indiquant de mettre en place les dispositifs nécessaires à la sécurité autour de leur piscine. La loi prévoit donc aux propriétaires de mettre en place l'un des quatre équipements suggérés :

  • barrière de protection,
  • alarme sonore,
  • bâche de sécurité,
  • abri de type véranda.

Ces dispositifs devraient permettre d'éviter tous les dangers liés à la piscine. Il est convenable de bien les respecter. Non seulement pour autrui, mais également pour respecter la loi.

Quels types de piscines sont concernés par la réglementation ?

Toutes les piscines peuvent présenter un danger, cependant elles ne sont pas toutes concernées par la réglementation en vigueur. Avant donc d'installer ou de faire construire la sienne, il est important de bien connaître tous les dispositifs et surtout les piscines concernées.

Vous souhaitez installer une piscine enterrée ou semi-enterrée ? Vous rentrez pile-poil dans la catégorie de ceux qui se doivent de répondre à la réglementation mise en place par le gouvernement. La loi et la sécurité des piscines sont ainsi très strictes à ce sujet et mettre en place de tels dispositifs permet d'apporter une solution sûre aux installations privées. Toutes les piscines étant posées sur le sol, gonflables ou démontables n'ont pas besoin d'avoir une réglementation spécifique, au bonheur des nombreux propriétaires.

Récapitulatif des dispositifs de sécurité

Comme nous l'indiquions, lorsqu'un particulier installe une piscine enterrée ou semi-enterrée, il est dans l'obligation de mettre en place des dispositifs de sécurité répondant aux indications de la loi. Ces dispositifs permettent aux propriétaires d'être protégés contre tous les dangers. Vous pouvez bien évidemment n'en installer qu'un, mais si vous souhaitez apporter une sécurité maximale à votre entourage, nous ne pouvons que vous conseiller d'en mettre en place plusieurs.

La barrière de sécurité - ou clôture - d'une piscine est le premier dispositif auquel nous pensons. Il s'agit d'installer une barrière tout autour de la piscine (attention, pas forcément collée à la piscine mais quelques mètres en retrait) afin d'empêcher les plus petits d'approcher la piscine. Celle-ci doit mesurer plus d'un mètre dix de haut pour correctement protéger l'enclos de la piscine.

Les alarmes sonores quant à elles sont prévues pour différentes choses. Certaines seront là pour prévenir des éventuelles chutes qu'il pourrait survenir au sein même de la piscine. D'autres en revanche seront capables de sonner dès qu'une personne franchit une limite définie. À régler correctement pour être sûr qu'elle ne s'enclenche qu'en cas de problème.

Les couvertures de piscine permettent de recouvrir entièrement une piscine. Ainsi, n'importe quelle personne passant à côté d'une piscine couverte ne pourra pas se noyer. Mais pour cela, il est indispensable de recouvrir chaque surface par une bâche de sécurité adaptée.

Le quatrième dispositif est tout simplement l'abri. Si l'on ferme la piscine, il est impossible de rentrer dedans. C'est donc une sécurité efficace qu'il est important de mettre en place. Toutes les installations de ce type permettent chaque année d'éviter le pire aux citoyens mais également aux animaux de compagnie, souvent soumis eux aussi aux dangers d'une piscine.

Sécurité de la piscine et animaux de compagnie

Il faut dire que les animaux vont partout. Attirés par tout ce qui nous entoure, les animaux sont prêts à se jeter dans une piscine si celle-ci est à leur portée. De ce fait, il est important de prendre ses précautions afin d'éviter le moindre drame. Même s'il sait nager, l'animal de compagnie qui tombe dans une piscine pourrait être en pleine panique et perdre tous ces moyens. Il est donc indispensable de protéger ses animaux et de les éloigner de la piscine.

Mais que faire contre un chat qui se faufile partout ou un chien qui tomberait dans l'eau ? Pour empêcher de peiner toute la famille, il est alors évident que vous devrez mettre en place des systèmes de sécurité qui éviteront tous les problèmes. L'un des dispositifs présentés avant sera totalement adapté pour l'occasion.

Mais le danger d'une piscine avec les animaux de compagnie ne s'arrête pas au simple fait qu'ils peuvent se noyer et faire de la peine à tout le monde. Si vos enfants jouent au bord de la piscine, les animaux peuvent - sans le vouloir - les pousser dedans ou les faire glisser sur l'eau. Malheureusement, cela pourrait entraîner des dommages importants. Ce sont pour ces raisons que des réglementations ont été mises en place, car il est évident qu'il faille éviter l'irréparable.

Le mieux étant, bien entendu, d'interdire l'accès de la piscine à votre animal. Il doit comprendre que c'est un équipement pouvant être un danger pour lui et qu'il est important qu'il ne s'en approche pas. En éduquant au mieux votre chien ou votre chat, vous lui évitez de perdre tous ses moyens s'il se retrouve dans l'eau. Cependant, sachez qu'il existe des gilets de sauvetage pour les animaux qui pourront vous permettre de le faire patauger dans l'eau en toute sécurité.

Quel système de sécurité choisir pour votre piscine

Lorsque l'on installe une piscine, bien souvent nous ne savons pas quel système de sécurité installer. Bien évidemment, il faut peser le pour et le contre de chaque système et bien identifier vos besoins. Si vous n'avez ni enfant ni animal de compagnie, la clôture n'est pas essentielle par exemple.

Lors de la mise en place d'un système de sécurité, il est indispensable de penser à installer un dispositif homologué. Car, oui, toutes les installations ne sont pas homologuées et certaines ne présentent aucun avantage d'un point de vue de la sécurité. C'est le cas notamment pour certaines bâches qui seraient présentes pour juste recouvrir l'eau mais qui n'auraient aucune retenue si un enfant, un animal ou un homme tombait dedans.

Entrons maintenant dans le vif du sujet. Vous allez installer un système de sécurité : bien. Commencez par établir un budget pour cette mise en place, car c'est ce budget qui déterminera quelles seront les installations que vous effectuerez. Si votre enveloppe budgétaire ne dépasse pas les quelques centaines d'euros, inutile de vous tourner vers les abris ou encore les volets. Bien qu'ils soient très efficaces, il n'en reste pas moins qu'ils coûtent réellement cher et qu'ils ne pourront pas s'adapter à votre budget. Voyons alors un peu les installations possibles et les budgets à prévoir.

  • Les abris : peu importe les matériaux utilisés, ces abris de piscine peuvent atteindre les 5 000 €. Nul besoin de vous dire que mettre en place une telle installation reste assez coûteux. En revanche, en plus d'être là pour sécuriser l'environnement de la piscine, les abris ont la particularité d'aménager également la piscine en lui apportant ce petit plus non négligeable.
  • Les couvertures : les prix varient en fonction de celle que vous choisirez. Pour une bonne couverture, nous ne pouvons que vous conseiller de partir vers des modèles avoisinant les 300 / 400 €. C'est généralement ce qu'il faut compter. Attention cependant à bien choisir votre couverture. En effet, toutes ne sont pas homologuées et ne permettent pas de sécuriser l'accès à la piscine. Par exemple, les bâches comme la Garden Leisure CO818 sont là pour éviter que l'eau soit salie par les feuilles ou la poussière. Elles ne sont en aucun cas destinées à protéger contre les dangers.
  • Les clôtures : vous avez plusieurs choix qui s'offrent à vous. Les clôtures ne sont pas excessives au niveau des prix. Par exemple, la clôture de sécurité pour piscine Tramo 2 est à seulement 60 €. Un budget vraiment peu élevé mais qui peut permettre d'éviter tous les dangers cités plus haut. Après, cela reste une affaire de goût. À Leroy Merlin, vous pourriez trouver des barrières de sécurité efficaces à des prix craquants.
  • Les alarmes : ces dernières sont adaptées à tous les budgets car il y en a pour tous les prix. L'Aqua'Alert Sécurité Domestique par exemple est en dessous des 30 € et offre une belle sécurité. Elle permet d'avertir les parents dès que leur enfant approche trop près de l'eau. L'Aqualarm Classic quant à elle est affichée au prix de 210 € et permet d'avertir dès qu'il y a une chute dans la piscine. En combinant les deux, vous êtes armé pour prévenir n'importe quel problème.

Les sanctions en cas de non-respect des normes de sécurité ?

Comme pour toutes les lois, si vous ne respectez pas celle-ci, il y a de fortes chances pour que vous soyez sanctionné à un moment ou à un autre. Et la loi n'est pas tendre avec vous, ce qui paraît logique vu que ce dispositif permet tout de même de sauver chaque année de nombreuses vies. Alors que prévoit la loi pour vous si vous ne respectez pas les dispositifs ? Tout simplement, vous risquez une amende allant jusqu'à 45 000 €. Alors, êtes-vous prêt à encourir le risque et à ne pas vous équiper d'un dispositif de sécurité ?

Quelques règles de bases pour éviter les accidents

Après avoir lu notre guide, vous devez vous demander comment faire pour éviter les accidents ? Car même si vous avez mis tout en place pour prévenir les éventuels accidents, vous n'êtes pas à l'abri d'en avoir tout de même un. Il est donc indispensable de savoir comment les éviter et comment réagir en cas de problèmes.

Être vigilant vous aidera à prévenir tous dangers. Il s'agit d'apporter des informations à vos enfants avant, pendant et après la baignade, pour les sensibiliser au maximum. Informer les enfants permet de leur faire réfléchir dès le plus jeune âge aux actions qu'ils font. Cela les aide à prendre conscience que l'on ne peut pas tout faire et que ses actes peuvent avoir de lourdes conséquences.

Avant la baignade, il leur faut les sensibiliser aux dangers que représente l'eau. Ainsi, sans l'accompagnement d'un adulte, un enfant ne doit jamais s'approcher de la piscine. S'il est déjà conscient de cela, vous aurez évité le pire en votre absence. Mais cela ne suffit pas pour autant. Avant que votre enfant ne se baigne, vous devez vous assurer que le sol est sec et ne présente pas d'eau qui pourrait le conduire à glisser. De plus, vous devez vous assurer qu'il y ait à chaque fois une perche ou bien une bouée pour être paré à toutes les situations fâcheuses.

Durant la baignade, la prudence sera également de mise. Évitez bien évidemment de quitter le regard de votre enfant, une seconde et vous pourriez le perdre à jamais. Il est donc évident qu'un surveillant doit être désigné pour accompagner du regard les enfants présents dans l'eau. Il sera également l'adulte prédisposé à mettre les brassards sur les enfants ne sachant pas nager.

Dans tous les cas, gardez en tête qu'un enfant a besoin d'être surveillé chaque seconde. Si vous pouvez vous baigner en même temps que lui, c'est recommandé. Ainsi, vous serez présent si un problème survient et vous n'aurez pas besoin de courir pour sauver votre enfant. Dans l'eau, vous êtes déjà présent.

Après la baignade, les dangers rôdent toujours. Bien évidemment, il faut que votre enfant garde ses brassards même s'il n'est plus dans l'eau. Cette disposition évitera toute noyade si votre enfant tombe malencontreusement dans l'eau. Au moins ses brassards lui éviteront de couler au fond de la piscine.

Si personne ne se baigne, il vous faudra remettre les dispositifs de sécurité en place. Enlevez d'abord tout ce qui est à l'intérieur de la piscine (bouée, jouet, perche...) puis recouvrez la surface avec votre bâche (si vous en possédez une). Remettez en place les éventuelles alarmes et fermez la clôture si vous en avez une. Ces gestes sont importants à prendre comme habitude dès que l'enfant sort de l'eau. Car, même s'il est loin de la piscine, votre enfant pourra être attiré et souhaiterez peut-être y retourner...sans vous.

Bien entendu, si vous possédez une piscine, nous ne pouvons que vous recommander de payer des cours de natation à votre enfant, et ce dès l'âge de cinq ans. Grâce à ces cours, il apprendra à se mouvoir dans l'eau et pourra se sentir plus à l'aise. Une formation idéale surtout si elle est combinée à celle des gestes de premiers secours. Cela les sensibilisera à la réaction à avoir en cas de noyade.

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour pouvoir sécuriser votre piscine. Notre guide complet devrait vous aider à trouver quels dispositifs mettre en place et surtout comment tout faire pour éviter les dangers. La protection de la piscine doit être une priorité pour tous les citoyens qui en possèdent une. Ce sont des dispositifs qui éviteront tous les problèmes liés à la construction d'une piscine et qui vous permettront de rester chaque jour serein


En savoir plus sur les éléments de sécurité :
Eclairages de piscine
Bâches de piscine
Volets de piscine
Clôtures de piscine
Bracelets de sécurité
Alarmes de piscine
Filets de protection